Le sénateur démocrate américain, Tom Carper, a appelé lundi l’organe de surveillance interne de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) de vérifier si un récent déplacement au Maroc du chef de cette agence, Scott Pruitt, était conforme à sa mission, a rapporté l’agence de presse Reuters.

« Je vous demande de revoir le but des voyages de l’Administrateur Pruitt pour déterminer si ses activités lors de chaque voyage sont conformes à la mission de l’EPA de protéger la santé humaine et l’environnement », a écrit Carper dans une lettre adressée à Arthur Elkins, inspecteur général de l’agence dont la mission première est de veiller à la qualité de l’air et de l’eau et non pas de promouvoir l’industrie énergétique américaine.

La semaine dernière, l’EPA a indiqué que Pruitt a mis en avant lors de ses discussions avec des responsables marocains les avantages que le Maroc pourrait tirer des importations de gaz naturel liquéfié des Etats Unis dans le cadre de l’accord de libre échange entre les deux pays.

Interrogé sur le voyage au Maroc du chef de l’EPA, le porte-parole de l’agence a indiqué que Pruitt a surtout évoqué avec ses interlocuteurs le rôle de la technologie et de l’innovation des États-Unis et non pas uniquement la question du Gaz naturel liquéfié.

Les détails dans ce lien Reuters : https://www.reuters.com/

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.