Voici les principaux titres développés par la presse nationale:

*Le Matin.:

-Afin de mieux coordonner les opérations de distribution de couverture et denrées alimentaires, les pouvoirs publics sollicitent l’appui de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications. En effet, les satellites de communication seront mis à contribution pour localiser les zones ciblées et faire parvenir les aides dans les meilleures conditions. Quelque 26 provinces sont en état de vigilance extrême pour désenclaver des régions où vivent des centaines de milliers, voire des millions d’habitants. Cette déclaration du ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, en dit long sur la mobilisation des pouvoirs publics pour faire face à la vague de froid qui sévit dans plusieurs régions du Royaume.

– Atlantic Dialogue Marrakech. Les menaces sécuritaires, transfrontalières et multiples, que représentent les groupes terroristes tels que Daesh et Boko Haram au Sahel et en Afrique en général, « exigent une réponse coordonnée », articulée autour des éléments fondamentaux que sont « engagement, leadership, vision et résilience », estime Youssef Amrani, chargé de mission au cabinet royal. « Ces éléments essentiels et indissociables doivent impérativement être au centre de l’action afin de relever les différents défis communs, alors que nous faisons face à une réalité où le Maghreb, le Machrek et l’Europe sont interconnectés du fait de l’indivisibilité de la sécurité », a souligné Amrani, qui prenait part à un panel sur la sécurité au Sahel et les relations transatlantiques.

*Aujourd’hui le Maroc.:

-Le projet de la gestion intégrée des zones côtières prend fin. Ce dispositif mis en œuvre par le Secrétariat d’Etat chargé du développement durable avec l’appui financier du Fonds pour le développement mondial et le soutien de la Banque mondiale a réussi à atteindre des résultats tangibles dans les principaux domaines ouverts dont l’agriculture, la restauration des écosystèmes des zones humides, la gestion des pêches et de l’aquaculture et le développement de l’écotourisme.

-Les exportations du Maroc vers l’Afrique étaient dirigées à 37,3% vers la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en 2016. Un taux qui fait de la communauté la principale destination des exportations marocaines sur le plan régional, selon l’étude de la CDEAO sur l’implication de l’adhésion du Maroc à ce groupement. Certes, les échanges commerciaux du Maroc avec l’Afrique sont inférieurs à 10%, ceux avec la CEDEAO sont plutôt en hausse. Par ailleurs, « l’économie marocaine pourrait renforcer la stabilité macroéconomique du futur regroupement et donc favoriser la convergence en CEDEAO », selon cette étude.

*Libération.:

– L’Union socialiste des forces populaires a déjoué en fin de semaine les manœuvres du polisario lors de la réunion du Comité Afrique de l’Internationale socialiste (IS) qui s’est déroulée récemment Luanda, en Angola. En effet, Abdessalam Dabbagh qui représentait l’USFP à cette réunion, a réfuté les allégations mensongères et les thèses infondées des séparatistes, en développant des arguments juridiques et des faits historiques attestant de la marocanité du Sahara. Les travaux de cette instance de l’IS, qui ont été marqués par la participation des délégations de plus de vingt partis politiques d’Afrique, ont porté notamment sur l’engagement de l’IS dans le continent, la paix et le règlement des conflits dans la région des Grands Lacs ainsi que la situation dans un certain nombre de pays de la région.

-« Le Vietnam attache une grande importance à ses relations avec le Maroc », a affirmé lundi à Hanoï, le Président de la République socialiste du Vietnam, Tran Dai Quang. S’exprimant lors de son entrevue avec le président de la Chambre des Représentants, Habib El Malki, en présence de l’ambassadeur de SM le Roi au Vietnam, Azzeddine Farhane, le président vietnamien a souligné que « le Maroc est un pays important dans nos relations extérieures avec l’Afrique », relevant que la visite du Président de la Chambre des Représentants marque un tournant dans les relations bilatérales et permettra d’explorer de nouvelles pistes de coopération.

*Al Bayane.:

– La culture, la démarche et l’attitude de prévention s’avèrent aujourd’hui une réponse efficiente, économique, avantageuse et responsable pour faire face aux aléas de la santé au travail, a affirmé mardi le président du conseil d’administration de la Caisse mutualiste interprofessionnelle marocaine (CMIM), Abdelaziz Alaoui. La santé au travail est une préoccupation majeure de l’ensemble des acteurs qui s’activent autour de l’entreprise, a-t-il indiqué à la cérémonie d’ouverture de la 7è édition de la journée « Santé au Travail », initiée par la CMIM.

-La caravane de l’auto entrepreneur, organisée sous l’égide du ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, fera escale le 23 décembre à Beni Mellal. Cette caravane se veut une plate-forme d’échanges entre les auto-entrepreneurs et les opérateurs publics et privés sur les services d’appui financier et non financier. L’étape de Beni Mellal est la dernière d’une tournée qui a sillonné Agadir, Oujda, Fès et Rabat, apportant soutien et conseil aux auto-entrepreneurs dans les différentes régions du Maroc.

*L’Economiste.:

-L’Economie ralentira en 2018. La croissance globale serait à 3% contre 4,1% en 2017. Elle devrait s’accélérer à 3,6% en 2019. Ce ralentissement tiendrait en partie à la campagne agricole qui devrait être moyenne alors que les autres secteurs devraient poursuivre leur reprise. Leur valeur ajoutée augmenterait de 3,4% en 2018 et de 3,6% en 2019. La demande intérieure se consoliderait avec en particulier une reprise de l’investissement alors que la contribution des exportations nettes à la croissance serait légèrement négative, selon Bank Al Maghrib.

– La réapparition de certaines affections qui avaient disparu en France depuis plusieurs années a conduit le gouvernement à rendre obligatoires 11 vaccins. La mesure entre en vigueur à partir du 1er janvier 2018 et ne concerne que les enfants nés à partir de cette date. Discipliné, le Maroc maintient inchangé son calendrier de vaccination. Ainsi, 12 vaccins sont gratuitement administrés aux enfants jusqu’à 5 ans, mais aucune obligation n’est prévue.

* L’Opinion.:

-Le Maroc considéré comme un pays de transit est devenu un pays d’accueil d’immigrés. Le nombre d’étrangers résidant au Maroc a atteint plus de 84.000 habitants, soit une proportion de 0,25% de l’ensemble de la population marocaine (33,8 millions d’habitants). Par rapport à 2004, la population étrangère au Royaume a enregistré un accroissement absolu de 32,566 étrangers, soit un taux d’accroissement global de 63,3% sur la période intercensitaire, affirme le HCP. 95,2% de cette population étrangère est installée en milieu urbain. Elle est à plus de la moitié mariée (57,5%).

– Au Maroc, c’est un total de 1.368.603 affaires qui ont été jugées par les différents tribunaux lors des six premiers mois de l’année en cours, a indiqué le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar. Présentant un rapport sur le bilan annuel et les efforts déployés en matière de réforme de la justice, lors d’une rencontre tenue avec la société civile, Aujjar a affirmé que 1.344.251 nouvelles affaires ont été introduites devant les différentes juridictions du Royaume durant la même période, contre 1.957.525 dossiers en cours de traitement.

*Akhbar Al Yaoum.:

– Huit mois après son installation, le gouvernement El Otmani n’a soumis au parlement que 3 parmi 10 projets de loi se rapportant à la réforme de la justice, ce qui laisse pressentir une phase de « blocage » dans laquelle semble entrer la réforme du système judiciaire. Sachant que le ministre de Justice Mohamed Aujjar a retiré plusieurs projets que son prédécesseur Mustapha Ramid avait déposés au Bureau du Secrétariat général du gouvernement.

*Al Massae.:

– Des procureurs du Roi ont effectué des visites à l’improviste dans des locaux de police dans certaines villes du Royaume, suite aux rapports des ONG dénonçant des violations commises contre les personnes placées en garde-à-vue. Certains réclament la mise en place de caméras de surveillance pour suivre les enquêtes menées avec les personnes poursuivies.

*Assabah.:

– Mohamed Sebbar, secrétaire général du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), a appelé à réviser certains indicateurs adoptés dans les rapports internationaux sur le Maroc. Il a par ailleurs estimé que le projet du plan d’action national en matière de démocratie et des droits de l’homme a été l’objet de désaccords en raison de certaines convictions non partagées, telles que la révision du Code de la famille.

*Bayane Alyaoum.:

– Miloudi Moukharik, secrétaire général de l’UMT, a réitéré son appel au gouvernement pour qu’il retire son projet de loi relatif à la grève, soumis à la Chambre des représentants depuis plus d’un an. Il a appelé à lancer de profondes concertations qui rassembleraient les centrales syndicales, la CGEM et le gouvernement, afin de trouver un terrain d’entente permettant d’élaborer un nouveau projet de loi organique se rapportant à la grève.

*Rissalat Al Oumma.:

– Une commission, composée de la Cour des comptes et des différents départements ministériels, se penchera durant les deux prochains mois sur l’élaboration d’une nouvelle approche concernant les missions des Centres régionaux d’investissement (CRI) conformément aux hautes instructions royales portant sur la réforme de ces organismes, a affirmé le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani. Cette mission va élaborer un rapport sur les conclusions et les recommandations pour la mise en œuvre de cette réforme ainsi que la nouvelle vision sur les rôles et missions de ces centres, a souligné El Othmani lors d’une réunion consacrée à ce chantier.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le quotidien « La Libre Belgique » a consacré un bel article au Maroc en tant que destination touristique authentique très prisée par les visiteurs en quête à la fois d’exotisme, de dépaysement et de culture. Le journal belge à grand tirage souligne que le Royaume « a cette particularité de vous plonger dans un bain exotique mêlant histoire, chaleur, couleurs et saveurs traditionnelles, qui vous assurent un dépaysement total ». Il propose aux visiteurs de découvrir ce « Maroc authentique », notamment à partir de la ville d’El Jadida, « une destination appréciée des touristes marocains mais peu connue des touristes européens ».

*Al Akhbar.:

– Aziz Akhannouch, président du RNI, a appelé à soutenir l’initiative privée et encourager la création de projets qui permettraient d’améliorer les conditions des citoyens. Akhannouch, qui s’exprimait lors du congrès régional du RNI, tenu à Dakhla, a affirmé que la région dispose de moyens de développement très importants et promet un avenir prospère.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

– Aziz Rabbah, ministre de l’Energie, des mines et du développement durable, a menacé de sanctions les sociétés de distribution des carburants qui investissent peu en matière de stockage pour couvrir les besoins du marché intérieur. Ces sociétés sont tenues de renforcer leurs investissements pour arriver à 60 jours de stockage, a-t-il souligné devant les députés, menaçant de prendre des mesures juridiques à l’encontre des sociétés jugées négligentes.

*Al Alam.:

– Une commission d’experts européens a achevé sa mission d’audit « hygiène et salubrité » au Maroc, qui s’est tenue du 4 au 15 décembre 2017 en coopération avec l’Office National de Sécurité Sanitaire des produits Alimentaires. L’audit portait notamment sur les produits de viande de volaille traités thermiquement que le Maroc compte exporter à l’Union européenne. La dernière visite aura lieu à la mi-2018. Chaouki Jirari, de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole Au Maroc, a affirmé que la liste définitive des établissements agréés pour l’exportation n’est pas encore tranchée.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.