La Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR) a lancé, en partenariat avec le ministère de la Santé, une campagne de sensibilisation et de dépistage du SIDA au profit des détenus de 62 établissements pénitentiaires, soit 80% de la population carcérale.

Cette initiative, placée sous le signe « Zéro stigmatisation, 100% dignité humaine », va se poursuivre jusqu’au 27 décembre, indique un communiqué de la DGAPR, précisant que la prison locale de Tétouan constitue, mardi, la première étape de cette campagne qui va s’étendre par la suite à plusieurs établissements pénitentiaires du Royaume.

Le lancement de cette campagne, qui intervient dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA 2017, vise à sensibiliser davantage la société quant à ce fléau, à lutter contre la stigmatisation des personnes vivant avec ce virus et à améliorer l’accès aux services de soins et de prévention.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.