Au Maroc, à la DGSN on ne badine pas avec la discipline. Une commission d’inspection de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a entamé l’audition de 25 responsables sécuritaires de différents grades suite à des défaillances professionnelles constatées dans le fonctionnement du 1er District de Rabat.

Cest une visite surprise d’un haut responsable de la DGSN au siège de ce district qui a déclenché l’envoi de cette mission dinspection.

Et pour cause. Ce haut gradé a constaté de visu que la majorité des responsables sécuritaires du district ne respectent pas les horaires de travail et arrivent trop tard à leur lieu de travail, explique le journal Al Massae.

Mais la mission de cette commission est beaucoup plus large car, en plus des horaires,  elle s’est intéressée aux méthodes de travail, à l’accueil des citoyens et au traitement de leurs doléances.

Le rapport de cette commission sur les éventuels manquements relevés risque de faire tomber plusieurs têtes surtout après la suspension récente par la DGSN du responsable de l’unité mobile de police de secours à Rabat pour non respect des mesures de discipline dans l’exercice de ses fonctions.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.