Le Maroc est un gros client de la France en termes d’acquisitions de l’armement. Le Royaume se place ainsi au cinquième rang des clients de l’Hexagone dans le monde, et juste derrière l’Egypte et les Emirats arabes unis au niveau du monde arabe.

L’Institut international de recherches sur la paix de Stockholm souligne que le Maroc est le cinquième client de la France durant la période allant de 2007 à 2016, après la Chine, Singapour, l’Egypte et les Emirats arabes unis.

Le rapport ne précise pas le type d’armes importées par le Maroc, mais note que l’industrie militaire française intéresse particulièrement plusieurs pays au niveau des transmissions, des télécommunications, des matériels de surveillance électroniques, des chars blindés et des missiles.

Le journal Akhbar Al Yaoum, s’appuyant sur les chiffres contenus dans ce rapport, relève que la France occupe la quatrième position des producteurs et fournisseurs d’armement dans le monde en 2016, avec une part de marché de l’ordre de 5 pc, très loin derrière les Etats-Unis d’Amérique qui arrive en tête de peloton avec 57,0 pc de la production et des ventes globales estimées en 2016 à 217.2 millions de dollars, en hausse de 4 pc par rapport à l’année précédente.

Les conclusions de ce rapport ont été confirmées par un récent rapport du ministère français de la Défense qui affirme que le Maroc est le 6ème client de l’armement français dans le monde en 2016, après avoir occupé la neuvième place en place 2014, puis le sixième rang en 2015.

Pour rappel : le Maroc et la France avaient signé 96 accords de vente d’armes en 2015 contre 67 pour l’Algérie, pour une valeur de 748 millions d’euros, selon la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.