Le président de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA), Scott Pruitt s’est rendu cette semaine à Rabat pour convaincre le Maroc d’acheter du gaz naturel liquéfié (GNL) des Etats-Unis, après l’annonce par la Russie de sa disposition à livrer ce produit au Maroc.

Le patron de l’EPA a rencontré le ministre de l’Energie, Aziz Rebbah et d’autres officiels pour encourager le Royaume à importer le gaz naturel liquéfié américain.

Le journal Al Massae souligne que ce voyage, qui a suscité plusieurs remous à Washington concernant les véritables intentions de l’administration de Donald Trump en matière d’énergies fossiles et de protection de l’environnement, a également porté sur la coopération dans le domaine de la gestion des déchets solides et la révision du volet environnement inclus dans l’accord de libre-échange maroco-américain.

« Nous sommes déterminés à travailler en étroite collaboration avec des pays comme le Maroc pour améliorer la gestion de l’environnement dans le monde », a déclaré le président de l’agence américaine.

Le Maroc avait décliné une feuille de route pour le développement de l’utilisation du GNL à partir de 2021, pour un investissement de près de 6 milliards d’euros, mais les travaux des infrastructures de stockage au port de Jorf Lasfar n’ont pas encore été démarré.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.