Selon un communique rendu public mardi soir, les autorités de Tanger « opposent un démenti catégorique » aux informations qui circulent selon lesquelles le courant dit al-Akhat ar-Rissali (La Voie du Messager )aurait été  » autorisé  » à exercer ses activités d’impression et autres .

Le courant dit al-Akhat ar-Rissali est considéré comme une façade pour des activités de prosélytisme chiite au Maroc, notamment dans la ville du Detroit.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.