La Chambre des Représentants a adopté à la majorité, mercredi soir, en deuxième lecture, le projet de loi de finances 2018.

Lors d’une séance plénière, 171 députés ont voté pour, 63 contre et 15 autres se sont abstenus.

S’exprimant avant l’opération du vote, le ministre de l’économie et des finances, Mohamed Boussaid, a indiqué que le projet de loi finances largement discuté aux deux Chambres du parlement constitue un nouveau départ pour consacrer l’orientation du gouvernement dans le domaine social.

Le projet vise à « dynamiser » l’économie, les investissements et le marché du travail, a-t-il assuré, ajoutant que l’emploi constitue une priorité pour la jeunesse marocaine.

Le ministre a également rappelé que le gouvernement a retenu 118 amendements proposés par les deux chambres et que le gouvernement a réagi positivement avec les 270 amendements présentés par la chambre des conseillers en acceptant 41 propositions portant notamment sur les mesures relatives à l’élargissement des prix à la casse pour englober les véhicules d’auto-école.

M. Boussaid a qualifié de « volontariste » ce projet qui renferme des « signaux positifs » concernant les priorités du gouvernement, notamment les secteurs de l’enseignement, l’éducation, la santé et l’emploi.

La chambre des Conseillers avait adopté, lundi à la majorité, ce projet de loi de finances après introduction de plusieurs amendements, rappelle-t-on.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.