De nouveaux itinéraires pour le trafic de cocaïne entre l’Amérique latine et l’Europe. Après plusieurs mois de filature, d’enquêtes et d’infiltration, les services de sécurité espagnols ont réussi à démanteler un important réseau de trafic de cocaïne vers l’Espagne, et l’Europe en général, via le Maroc.

Le démantèlement de ce réseau a permis la saisie de 32,157 kg de cocaine et l’arrestation de huit trafiquants de différentes nationalités, dont quatre Espagnols qui ont été appréhendés à Malaga, et les autres membres du réseau mis hors état de nuire au Brésil, alors que les recherches se poursuivent pour démêler l’écheveau de ce trafic de grande ampleur entre l’Amérique du Sud et les côtes espagnoles.

Le journal Al Ahdath Al Maghribia nous apprend que les membres de ce réseau criminel international font acheminer la drogue dure du Brésil au Sud d’Espagne après une escale au Maroc, précisément à l’aéroport Mohammed V de Casablanca. De là, la drogue est convoyée par les trafiquants vers l’Espagne et les autres pays d’Europe.

L’arrestation en février dernier à Malaga d’un trafiquant, en provenance de Casablanca, avec une quantité de 4 kg de cocaine dans les valises avait mis la puce à l’oreille des services de sécurité espagnols qui ont déclenché une vaste enquête sur ce trafic, laquelle a vite révélé que la drogue a été acheminée du Brésil à travers le Maroc.

Les arrestations opérées au vu des résultats de cette enquête ont touché plusieurs trafiquants, en majorité des Espagnols, Brésiliens et des Marocains.

L’enquête a également démontré que ces réseaux utilisent le Royaume, principalement l’aéroport Mohammed V de Casablanca ou le préside occupé de Sebta dans certains cas, comme points de transit pour acheminer la drogue dure de l’Amérique latine en Europe.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.