Les éléments de la Gendarmerie Royale de Tanger ont procédé, mardi, à la saisie dans un conteneur au port Tanger Med, de 700 cartons contenant 35 millions de gélules du médicament « Tramadol ». Des produits pharmaceutiques, susceptible d’être utilisé comme drogue d’après les autorités locales, provenaient d’Asie et étaient destinés à un pays africain.

Le trafic de la « drogue des kamikazes  » est en hausse dans plusieurs régions d’Afrique de l’Ouest, selon l’ONU. Ce médicament est souvent retrouvé dans les poches des suspects arrêtés pour terrorisme ou qui ont commis une attaque suicidaire au Sahel.

Ces analgésiques sont généralement administrés pour soulager des patients atteints de cancers, et ne sont délivrés seulement sur ordonnance médicale.

Une enquête est ouverte par les autorités locales de la Wilaya de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, sous la diligence du parquet compétent, pour mettre à découvert les ramifications du réseau impliqué dans ce trafic international.

Au cours de l’année 2017, la Gendarmerie Royale a saisi dans deux opérations menées au port de Tanger Med aux mois de juillet et d’octobre 2.880.000 gélules de « Tramadol » 120 mg et 501.000 comprimés du médicament Tab-Teedoll-p contenant la substance « Tramadol ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.