Après le rôle de « gendarme » du Détroit, le Maroc va-t-il devenir « le geôlier » de la Méditerranée? Et pour cause, Madrid a expulsé 25 jihadistes vers le Maroc, dont huit de la catégorie «dangereux», car ils constituent une menace pour la sécurité nationale et la sécurité du reste de l’UE, selon les médias espagnols.

Sur les vingt-cinq Marocains expulsés de l’Espagne vers le Maroc, huit individus ont déjà été condamnés par la justice espagnole pour leur implication directe dans des attentats terroristes en Espagne ou dans d’autres pays européens. Parmi ces huit jihadistes, trois ont d’ailleurs été directement impliqués dans les attentats du 11 mars 2004 à Madrid.

Cela a été révélé par de nouvelles fuites publiées par le journal espagnol « ABC », qui a souligné que le processus d’expulsion des jihadistes, au cours de l’année 2017, comprenait des individus résidents en Espagne légalement ou illégalement.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.