INTELLIGENCE – Le Maroc s’apprête à lancer un nouveau satellite d’observation à partir de la base Kourou

share on:

Chose promise, chose due. Moins de deux mois après avoir mis sur orbite le satellite « Mohammed VI », le Maroc s’apprête à lancer un deuxième engin spatial, censé collecter des informations précieuses sur le terrorisme ou la criminalité transfrontalière.

Baptisé «Mohammed VI B», ce satellite a été conçu en Italie en collaboration avec l’Agence spatiale européenne, croit savoir le journal casablancais Assabah.

Le champ d’actions de ce satellite de nouvelle génération, doté de capacités techniques très pointus et d’une très haute précision technologique, est beaucoup plus large que son frère cadet lancé le 8 novembre dernier à partir de la base de Kourou en Guyane française.

Outre les informations d’ordre stratégique, il devra collecter des données sur la criminalité transfrontalière, le terrorisme, le trafic de drogue et immigration clandestine.

Avec une durée de vie sur orbite de 15 à 30 ans et équipé d’appareils de transmission embarqués, dont la technologie GPS de très haute précision, le nouveau satellite marocain gravitera à 36.000 km de la Terre, ce qui lui permettra d’en faire le tour en 100 mn chrono, et d’avoir en permanence le tiers de la superficie de la planète bleue dans son objectif, précise la même source.

La date de lancement de ce satellite n’a pas encore été fixée mais l’opération de placement en orbite devra intervenir prochainement.

Le lancement du premier satellite « Mohammed VI » avait marqué l’entrée de plain-pied du Maroc dans le club réduit des puissances spatiales ainsi que le début de l’exercice de la pleine souveraineté nationale sur les données militaires, météorologiques, cartographiques.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.