Le jeune prince héritier Mohamed Ben Salmane (MBS) ne fait pas dans la dentelle, il continue à bousculer les conservateurs et à briser les tabous. Après avoir autorisé les femmes à conduire, il prépare une deuxième révolution: dès le début de l’année 2018, plusieurs salles de cinéma seront ouvertes chez les wahhabites.

Selon le Figaro, Riyad vient de dévoiler ce lundi qu’il allait autoriser l’ouverture de salles de cinéma dans certaines villes du royaume à partir de mars 2018 et d’ici 2030 l’Arabie saoudite devrait compter plus de 300 salles de cinémas. Inconcevable il y a juste quelques mois dans ce pays qui veille scrupuleusement à l’application d’un Islam rigoriste.

Depuis plus de 35 ans, une interdiction visant ces lieux de divertissement était en vigueur dans le pays . Elle vient d’être levée, a annoncé lundi le ministère de la Culture. Les cinémas avaient été interdits dans les années 1980 sous la pression des religieux alors que la société saoudienne s’orientait vers une application restrictive de l’islam refusant le divertissement et la réunion d’hommes et de femmes dans un même lieu public. Les autorités vont délivrer dès à présent les permis d’exploitation, selon la même source.

Dans le cadre d’un ambitieux plan de réformes économiques et sociales soutenu par le prince héritier MBS, le gouvernement tente de promouvoir des formes de divertissement –concerts, spectacles, cinémas- dans le royaume malgré l’opposition des milieux ultra-conservateurs.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.