Dans « Obama vs Clinton, la guerre des clans »,  le journaliste américain Klein Edward, agé de 77 ans et qui suit depuis plus de 50 ans les intrigues de la Maison-Blanche nous raconte les inimitiés entre les familles politiques les plus puissantes du Parti Démocrate, « les  Clinton » et « les Obama ».

 Des histoires incroyables mais apparemment vraies.

« Depuis le début, nos relations sont tendues », raconte Hillary Clinton à ses amies de longue date du Wellesley College lors d’un déjeuner new-yorkais au printemps 2013. « Le problème avec Obama, c’est qu’il ne veut pas se mouiller. Alors, la moitié du temps, il n’y a personne à la barre ».

Voilà qui résume sa présidence : « personne pour gouverner ce foutu bateau ».

 Portrait d’un Barack Obama « incompétent et inefficace », par Madame Clinton, selon ce vétéran du journalisme américain.

Un sentiment qui s’explique par un autre passage sorti de la bouche d’Hillary Clinton pour se coucher sur les feuilles de papier d’Edward Klein : « On ne peut pas faire confiance à cet enfoiré. La façon incroyablement mesquine dont Obama nous a traités, Bill (Clinton) et moi, nous a rendus furieux. Nous avons essayé de conclure un marché avec lui : notre promesse de soutenir sa réélection contre son soutien à ma candidature en 2016. Il a accepté, mais ensuite il est revenu sur son engagement. Sa parole ne vaut pas un clou. »

L’ambiance est visiblement au beau fixe entre les deux principaux clans démocrates, souligneJeune Afrique qui a rapporté ce genre de tentative « d’arrangement »  dans le petit monde politique américain .

In fine, la morale de l’histoire : n’est-ce pas partout la même chose?

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.