Le Maroc va bâtir plusieurs mosquées en Afrique

La coopération religieuse du Maroc avec l’Afrique ne se limite pas à la formation des imams et des prédicateurs mais concerne aussi l’édification des mosquées.
Le journal Akhbar Yom indique que le Royaume va bâtir des édifices religieux à Dar Essaim, la capitale de la Tanzanie, à Conakry, la capitale de la Guinée et à Abidjan, la capitale économique de Côte d’Ivoire.
Citant le ministre des Habous et des Affaires islamiques Ahmed Toufik, le quotidien fait savoir que 15 grandes mosquées ont été construites au Maroc en 2017 alors que les travaux de réalisation de 17 autres ont été lancés.

======

La rencontre entre SM le Roi et Zuma diversement interprétée par la presse sud-africaine

La rencontre entre SM le Roi Mohammed VI et le président Jacob Zuma à Abidjan en marge du sommet Union africaine-union européenne, a été diversement interprétée par la presse en Afrique du Sud.
Certains titres ont estimé que ce changement d’attitude du président sud-africain est en rapport avec les luttes de leadership au sein du parti national africain (ANC) entre Zuma et ses détracteurs.
Mais d’autres titres de la presse sud-africaine ont estimé que le président Zuma veut gagner le soutien du Roi du Maroc dans sa volonté d’obtenir un siège de membre non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU.

======

Les auto-école au centre de gros scandales

Les commissions de contrôle du Secrétariat d’État chargé du Transport ont découvert de gros scandales lors de leurs missions d’inspection dans le secteur des auto-école au Maroc.
Selon le secrétaire d’État chargé du Transport, Najib Boulif, 60 pc des permis de conduire délivrés par les auto-écoles ne respectent pas la réglementation en vigueur.

=====

La RAM va porter contre Messahel

Royal Air Maroc (RAM) va déposer plainte pour diffamation devant le tribunal de grande instance de Paris contre Abdelkader Messahel, le ministre algérien des Affaires étrangères.
Ce dernier avait accusé la compagnie marocaine de “transporter autre chose que des passagers”.
Ces déclarations avaient provoqué une grave crise diplomatique entre les deux pays avec le rappel par le Maroc de son ambassadeur à Alger.

=====

Un ex-parlementaire PJD critique le secrétariat général

L’ex parlementaire du parti de la justice et du développement (PJD) et membres du conseil municipal à Nador, Nouredine Berkani a provoqué de vives réactions après avoir critiqué le refus du secrétariat général de sa candidature aux élections législatives partielles qui auront lieu dans cette ville.
L’ex parlementaire avait écrit sur sa page Facebook que la décision du secrétariat général de ne pas participer à cette élection est un « soutien réel aux fraudeurs et prévaricateurs dans la région » et « portera un coup fatal au parti ».

======

Des employés de l’ONDA entendus par la justice

Deux employés de l’office national des aéroports ont été entendus par la justice après qu’un forcené ait réussi à s’infiltrer dans le jet privé d’une haute personnalité des pays du golfe.
Le journal Al Massae indique le parquet a ouvert une enquête sur cette faille qui a eu lieu en dépit des mesures sécuritaires renforcées à l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

======

Des colorants cancéreux dans des biscuits

Le magazine « 60 millions de consommateurs » affirme que sur dix-huit produits testés, 100% d’entre eux contenaient du dioxyde de titane (E171), un colorant cancéreux caché dans les sucreries sous forme de nanoparticules, sans que cela ne soit indiqué sur l’étiquette par les différentes marques. L’ingestion régulière de dioxyde de titane pourrait entraîner le développement de tumeurs bénignes du côlon et du rectum – connues sous le nom de « polypes » dans le jargon médical .
Les entreprises agroalimentaires utilisent les nanoparticules dans plusieurs pays, dont le Maroc, pour optimiser la couleur, l’odeur, la texture ou encore la résistance à l’humidité et à l’oxygène de leurs produits.

=====

Du sexe en échange de la drogue

Une vidéo largement relayée par les réseaux sociaux montre plusieurs jeunes attendant leur tour pour une partie du plaisir avec une fille d’une trentaine d’années.
La jeune fille apparaît dans cette vidéo en train d’expliquer à cette meute d’adolescents qu’ils devaient payer pour pouvoir faire l’amour avec elle.
La fille avoue elle-même quelle s’adonnait à cette pratique pour s’acheter de la drogue.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.