La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a donné son avis favorable pour 91 demandes de permission exceptionnelle de sortie en 2017, sur un total de 411.

Dans un communiqué, la DGAPR souligne que ces permissions s’inscrivent dans sa politique visant à consolider les liens des détenus avec leur environnement social, notamment avec leurs familles.

Ces demandes ont été présentées à l’occasion de différentes fêtes nationales et religieuses, explique le communiqué, précisant que les dernières permissions accordées, qui sont au nombre de 39, concernent Aid Al Mawlid Annabaoui, alors que 26 détenus ont bénéficié de cette mesure à l’occasion d’Aid Al-Adha.

En plus des fêtes religieuses et nationales, les détenus remplissant les conditions requises bénéficient de ces permissions pour des raisons personnelles ou familiales, ou dans le but de préparer leur réinsertion sociale, en récompensant leur bonne conduite et discipline et leur adhésion aux programmes pédagogiques et de réhabilitation qui visent à faciliter leur intégration saine et efficace dans leur milieu social, explique-t-on.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.