Les autorités belges cherchent actuellement à rompre une convention avec l’Arabie Saoudite qui permet à ce pays de gérer la Grande mosquée de la Bruxelles, et de conclure une autre avec le Maroc.

Cette convention, signée en 1969 et d’une durée de 99 ans, autorise l’Arabie saoudite d’exercer un contrôle direct sur une partie de la communauté musulmane belge, à travers ce lieu très fréquenté et du Centre islamique et culturel (CICB), son bras administratif, lié à la Ligue islamique mondiale.

Le développement du terrorisme islamiste pousse désormais les autorités politiques belges à réagir face aux ingérences étrangères, après les conclusions d’une commission parlementaire, constituée après les attentats de Paris en novembre 2015 et de Bruxelles en mars 2016, dont celle d’endiguer le «salafo-wahhabisme» diffusé, selon les députés, à partir de la Grande Mosquée, selon le quotidien Al Massae.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.