Les réserves internationales nettes se sont établies à 182,6 milliards de dirhams (MMDH) au 20 février 2015, en hausse de 20,7 % en glissement annuel, a annoncé Bank Al Maghrib (BAM).

Ces réserves ont, toutefois, connu une quasi-stagnation par rapport à la semaine précédente, a expliqué BAM qui vient de publier ses indicateurs hebdomadaires.

Durant la période allant du 19 au 25 février 2015, la Banque centrale a injecté un montant de 41 MMDH, dont 25 milliards sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres et 16 MMDH au titre des opérations de prêts garantis, accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME.

Sur la même période, le taux interbancaire est resté inchangé par rapport à la semaine précédente à 2,50 %, précise les indicateurs hebdomadaires, ajoutant que le volume moyen quotidien des échanges a enregistré une hausse passant de 6,2 MMDH à 6,4 MMDH.

Lors de l’appel d’offres du 25 février, Bank Al-Maghrib a décidé d’injecter un montant de 27 MMDH au titre des avances à 7 jours.

En glissement annuel, le rythme de progression de l’agrégat M3 s’est inscrit en accélération de 6,6 % à 7,4 %, reflétant principalement la progression des rythmes d’accroissement des comptes à terme de 4,4 % à 8,7 %, des dépôts à vue auprès des banques de 4,4 % à 5 %, et des détentions des agents économiques en parts d’OPCVM monétaires de 7,3 % à 11,1 %.

Au cours de la période allant du 19 au 25 février 2015, le dirham s’est apprécié de 0,05 % par rapport à l’euro et s’est déprécié de 0,18 % vis-à-vis du dollar.

Article19.ma/Map

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.