Au Maroc, c’est une véritable bombe à retardement. L’activiste rifain en détention Nasser Zefzafi accuse le leader du Parti authenticité et modernité (PAM), Ilyas El Omari de l’avoir incité « à comploter » contre la monarchie, selon le site arabophone Alaoual.  

Me Izhaq Charia, l’avocat de Zefzafi a demandé au juge de la Cour d’appel de Casablanca, ce mardi, d’appeler à la barre Ilyas El Omari — qui occupe en outre le poste de président de la Région Tanger-Tétouan-Hoceima –, afin de témoigner au procès sur les évènements d’Al Hoceima, précise Alaoual.

« Mon client Nasser Zefzafi m’a informé qu’Ilyas El Omari l’a contacté à plusieurs reprises et lui a demandé, ainsi qu’à d’autres activistes de Hirak Rif, de comploter contre le roi et contre la stabilité du pays, ce que mon client a refusé de faire », a déclaré l’avocat devant la Cour, selon la même source.

En d’autres termes, le président de la région du Rif « aurait incité les manifestants à mettre l’huile sur le feu » au lieu de les raisonner. Grave comme accusation! cela va nécessiter des « explications » de la part El Omari.

La question qui se pose: est-que la Cour invitera ce dernier à la barre pour donner sa version des faits et réfuter ces accusations graves de conséquences?

Affaire à suivre…

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.