Une conférence au sujet de la justice au Maroc a été révélatrice des profonds différends qui existent, tant au sein de la majorité qu’au sein de l’opposition, au sujet de l’indépendance du Parquet vis-à-vis du Ministère de la justice et des libertés.

Akhbar Alyaoum a rapporté que les observateurs ont relevé la conformité des opinions de Abdellah Bouanou, président du groupe PJD, à celle de certains parlementaires de l’opposition, au sujet de l’indépendance du parquet, et ce, à l’occasion de la conférence nationale sur les »horizons du pouvoir judiciaire », organisée , conjointement, par l’ »Amicale Hassani des juges » et l’ »Observatoire National des Droits et des Libertés ».

Le quotidien a ajouté que Mohamed Hanine, membre du RNI, parti de la majorité, a exposé une opinion tout à fait opposée, et a farouchement défendu la séparation totale entre le ministère de la justice et le parquet.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.