Le gouvernement El Othmani a choisi un cabinet conseil Britannique pour l’identification et l’immatriculation des pauvres au Maroc, ainsi que l’élaboration d’un registre national de la population, a-t-on appris ce mardi.

Ce registre devra constituer une base centrale de données démographiques et biométriques de tous les Marocains, et qui sera utilisée comme référence pour bénéficier des programmes sociaux et des services administratifs.

Le cabinet en question a réussi à arracher ce marché (face à la compétition) d’une valeur de 1,279 milliard de centimes tandis qu’un expert Marocain aurait obtenu un contrat de 250 millions de centimes pour des travaux de consulting et de suivi de ce marché.

Pour rappel, en 2017 le Maroc compte pas moins 1,6 million de pauvres, soit près de 5% de la population globale, dont près de 80% sont issus du monde rural, selon le HCP. La campagne compte donc 1.2750.000 personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté, ajoute la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.