A Casablanca, plus de trente-neuf milles personnes vivent en situation de précarité extrême, dans trois préfectures : Mediouna avec 3,75%, Nouasser avec 2,85%, et Mohammedia avec 1,1% du total de la population.

La carte régionale de la précarité à Casablanca révèle des chiffres alarmants sur la réalité de la précarité dans la capitale économique. Selon cette carte, les souches sociales  les plus touchées sont les femmes, avec un pourcentage de 34%, et les personnes handicapées, avec 21%, selon Almassae.

Se référant à la même carte, quelques 72% des personnes touchées par la précarité sont analphabètes, alors que 82%  d’entre elles sont en chômage. Il est à noter que le revenu mensuel  de 47% des personnes actives de cette catégorie ne dépasse pas 1000 Dhs, dont 92% travaillent dans des secteurs non structurés.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.