In fine, la star a décidé de se confier. Dans un entretien accordé au magazine casablancais, Version Homme (VH), Saâd Lamjarred, empêtré depuis un peu plus d’un an dans une affaire d’ « agression sexuelle » en France, a décidé de se confier sur son affaire en justice et la dure expérience carcérale.

Placé dans une cellule individuelle de la maison d’arrêt de Fleury–Mérogis dans la région parisienne, le célèbre « Lamaallem » a avoué qu’il a pensé à maintes reprises au suicide, décrivant la période de son incarcération comme un enfer, indique le magazine.

«Dans la prison c’était dur, difficile. J’étais dans une cellule individuelle pour des raisons de sécurité. Je suis un chanteur connu et célèbre, l’information a vite fait le tour de la prison. Il y a ceux qui m’en voulaient sans me connaître et ceux qui voulaient m’approcher pour une raison ou une autre. (…) En prison, tu dois oublier ta vie dehors et essayer de t’adapter à d’autres règles et d’autres relations humaines. Ce n’est pas évident et c’est d’autant plus invivable lorsque tu es connu », explique Lamjarred à VH.

Concernant son procès, il a affirmé « sa confiance dans le système judiciaire français » tout en saluant les efforts de son avocat pour le défendre et affirmer son innocence.

Pour rappel, le chanteur marocain ne peut quitter le territoire français avant la fin de son procès. Procès qui risque de prendre du temps, d’autant que la jeune victime française Laura Prioul, 21 ans, dans une vidéo sur YouTube, verse des larmes en public et refuse toute solution à l’amiable.

Article19.ma

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.