Le premier ministre Français, Edouard Philippe en visite à Rabat a fait l’éloge du Maroc et de la coopération bilatérale en matière de lutte contre le terrorisme. Il aussi évoqué l’intransigeance de la justice française avec les jihadistes français qui ont fuit Raqqa, y compris ceux d’origine marocaine bien évidemment.

Selon Edouard Philippe, les combattants de nationalité française qui seraient de retour au pays après la chute de l’État Islamique (EI) en Syrie et en Irak, devront faire face aux procédures « pénales » en vigueur en France.

Pas d’exception ni de laxisme à ce sujet car la justice est dessus de tous.

A noter plus de 350 combattants étrangers, y compris des français auraient quitté, avec armes et paquetage, la capitale Raqqa, ex-capitale de l’EI vers une destination inconnue, et ce, avec la bénédiction de la coalition dirigée par Washington.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.