Décès d’un détenu à la prison locale d’Oujda des suites d’une maladie incurable

share on:

Un détenu à la prison locale d’Oujda est décédé à l’hôpital Farabi, où il était hospitalisé depuis le 27 octobre dernier, a annoncé, lundi, la direction de l’établissement pénitentiaire.

Placé sous contrôle médical permanent en raison d’une maladie incurable de l’estomac, le détenu (H.M) avait subi, de son vivant, 37 examens médicaux internes et sept en externe, affirme la direction, citée par un communiqué de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR).

Le détenu décédé purgeait une peine de dix ans de prison ferme pour enlèvement, séquestration, viol, tentative de viol avec récidive, association de malfaiteurs et vol qualifié à l’aide d’arme blanche, fait-on savoir.

Article19.ma / MAP

share on:

Leave a Response