Agresser un professeur est un Katrina social

share on:

La nouvelle agression de l’enseignant qui s’est produite à Ouarzazate ne m’a pas choquéظ Ce qui me choque, c’est le fait de voir ce symptôme revenir et revenir sans réaction collective et unie. Le constat est fait et le diagnostic est posé, allons-nous passer notre temps à constater et diagnostiquer ou bien avancer et passer au traitement curatif et préventif ?

J’analyse ce phénomène alarmant de la façon suivante :

1.La symbolique de l’agressivité de l’ado contre un symbole sacré

Agresser un professeur est symboliquement une violation d’une sacralité sociale. L’enseignant est symboliquement un père, une mère, qui représente un statut sacré dans l’organisation sociale. L’ado, lorsqu’il se sent en danger et face au désespoir d’une société qui ne lui prête aucune attention, s’attaque alors aux symboles sacrés afin de provoquer une réaction. Bien entendu, il reste à analyser de quels dangers souffre l’ado ?

2. Les préjeunes ou les ados sont abandonnés à eux-mêmes

Le préjeune traverse une crise ou une phase de mutation « de l’enfant à l’adulte » pouvant être très angoissante et il a ainsi besoin d’être protégé et accompagné de très près, aussi bien intellectuellement, qu’affectueusement, que spirituellement, que matériellement. Mais notre société a changé brutalement, l’architecture familiale s’est bouleversée brusquement et l’adaptation aux nouvelles conditions est lente. L’ado, lui grandit vite et le décalage s’est alors installé de façon aiguë.

3. La perte des repères spirituels et des valeurs morales

Notre société était pendant longtemps assoiffée de matérialisme et de technologie, et s’est alors rapidement noyée dans son manque de façon effrénée. Aveuglée par ce déluge matériel et technologique, elle est partie dans tous les sens, follement, sans dessiner d’autres repères plus adapté à cette nouvelle situation. L’ado a perdu lui aussi ses propres repères et n’arrive plus à saisir ceux de sa famille et de sa société. Il a totalement perdu son statut et sa place et n’arrive plus à s’inscrire dans cette désorganisation psychotique.  

4. La solitude de l’ado

Seul, il s’est trouvé face à son sort sans aucun accompagnement, déchiré entre le discours conservateur et la réalité sans valeurs morales. Disloqué sans savoir comment combiner la modernité matérielle, la modernité de la pensée, et le discours conservateur. Complètement angoissé !

5. L’accusation mutuelle des deux générations

L’ado est persécuté par l’adulte et inversement. Chaque parti veut faire porter le chapeau de la dislocation des valeurs sociales à l’autre. C’est le chaos !

Mais qui a engendré l’autre ? Qui a fait le choix de faire naître l’autre ? Qui est censé protéger et accompagner l’autre ?

L’ado remarquant alors que l’adulte n’accomplit plus son contrat de protection (y compris l’enseignant), se révolte contre lui et va même jusqu’à se venger de lui !

6. Dissociation sociale

La société a perdu son unité avec la dissolution du trait d’union entre l’école, la famille et le quartier. L’animosité s’est installée entre ces trois parties. C’est exactement ce contexte qui alarme et angoisse l’ado, car il est censé être protégé et accompagné par elles toutes à la fois !

7. Le système scolaire, un système de remplissage intellectuel

Le système scolaire, est défaillant dans le monde entier, car il ne joue plus son rôle de tuteur et complémentaire dans l’éducation des valeurs sociales, spirituelles, universelles. Il ne comble ainsi plus le déficit des parents, qui ne sont pas des professionnels de l’éducation. L’ado est alors en colère vis-à-vis de l’école, refuse de se laisser injecter uniquement des connaissances et réclame l’autre part du contrat social avec l’école. Il se révolte et se venge.

En conclusion, considérer cette agression de l’enseignant comme un simple fait divers est une erreur monumentale ! Cette agression est un symptôme parmi tant d’autres de la  grave maladie morale de notre société, qu’il faut absolument analyser soigneusement afin d’en chercher les causes et d’établir un plan de conduite à tenir en urgence.

Article19.ma

share on:

Leave a Response