Chantage au Roi – Paris : La Cour de cassation valide les enregistrements audio impliquant les deux journalistes français

share on:

En France, la Cour de cassation française a validé vendredi les enregistrements audio impliquant les deux journalistes Eric Laurent et Catherine Graciet dans l’affaire d’extorsion de fonds et de chantage contre le Maroc.

les deux journalistes doivent à présent comparaître devant le tribunal correctionnel pour être jugés.

Me Patrice Spinosi, avocat du Maroc, a qualifié cet arrêt de «très grande victoire» «puisqu’il n’existe plus aucun obstacle à la poursuite de ces journalistes, laquelle ne pourra conduire qu’à leur condamnation», selon lui.

Le 27 août 2015, les deux journalistes français ont été arrêtés à la sortie d’un palace parisien. Ils sont soupçonnés d’avoir voulu extorquer 3 millions d’euros au Maroc en contrepartie de la non publication d’un livre à charge sur le Royaume .
Après une première réunion entre le journaliste et un avocat représentant la partie marocaine, le Royaume du Maroc a décidé de déposer une plainte auprès du procureur à Paris.

Apres l’arrêt vendredi de la Cour de cassation, Me Eric Moutet, avocat de Catherine Graciet, a annoncé son intention d’introduire un recours auprès de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), basée à Strasbourg, pour « violation des principes d’un procès équitable ».

« Les preuves ont été recueillies d’une façon déloyale et avec le consentement des enquêteurs français », déplore l’avocat à la sortie de cette audience.

Article19.ma

share on:

Leave a Response