Au Maroc, une vive tension règne à l’agence officielle Maghreb Arabe Presse (MAP), suite à « la décision abusive » prise mercredi par la direction, et qui a mis à la rue huit jeunes cameramen, selon des membres du syndicat de la presse SNPM.

La direction de cette prestigieuse institution médiatique publique n’aurait « pas apprécié que les jeunes cameramen postulent à un concours organisé par la télévision SNRT », précisent les syndicalistes.

Les huit cameramen, qui sont en cours de titularisation, ont été empêchés par la sécurité d’accéder au siège de la MAP avant de recevoir la décision de licenciement pour « insuffisance professionnelle », précisent les mêmes sources.

Les intéressés qui ont en majorité des parents et familles à charge, ont décidé de porter l’affaire devant la justice pour contester ce licenciement abusif et illégal, affirme-t-on.

La direction de la MAP n’a pas encore réagi à la plainte des huit cameramen.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.