Au Maroc, c’est une véritable rétention de l’information. Et pour cause, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a refusé jeudi de dévoiler la liste des amendements qui seront introduits sur le code de la presse et de l’édition.

El Khalfi, qui s’exprimait devant la presse à l’issue du conseil de gouvernement, a souligné que le cabinet de Saad Eddine El Othmani a décidé de poursuivre l’examen du projet de loi 17.71 modifiant  la loi 13.88 portant code de la presse et de l’édition, qui a été présenté par le ministre de la Justice.

M. El Khalfi a justifié son refus de dévoiler la teneur de ces amendements par le fait que les projets de texte examinés par le conseil de gouvernement pourraient faire l’objet de modifications ou abandonnés purement et simplement.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.