Au Maroc, après « le séisme » qui a provoqué, la semaine dernière, le départ et la mise à la retraite de quelque 43 généraux et colonels, le Haut commandement des Forces armées royales (FAR) a procédé, à la nomination de plus de 15 généraux et colonels à des postes clefs dans la Zone sud du royaume.

Citant une source digne de foi, Al Akhbar, dans son édition de lundi, note que « les révocations » et « la mise à la retraite » ont incité le Général de corps d’armée Abdelfettah El Ouarak à « proposer aux Hautes autorités de nouveaux officiers pour occuper les postes militaires et paramilitaires restés vacants, dont la plupart concernent la Zone sud ».

Le journal affirme que huit Généraux de la nouvelle génération ont ainsi été nommés à ces postes de responsabilité, notamment à la tête de la zone d’Oued Eddahab et Gueltat Zemmour. Le Général Benidir qui a été nommé à la tête du bureau 1 dans la zone sud.

Quant aux autres nominations, il s’agit de la désignation du général Mekdad à la tête de la zone de Daraa et du général Kadih au poste de commandant de la base de l’armée de l’air dans la zone sud.

Les nominations ont également concerné des officiers du grade de colonel major auxquels de hautes responsabilités ont été confiées dans la zone sud.

Le colonel major Abdelhamid Fathi a ainsi désigné commandant de la place d’arme de Guelmime, le colonel major Lamrabet commandant de la zone d’Amgala, le colonel major Adnan commandant de la place d’arme de Tan-Tan et le colonel major Belmahi chef du bureau d’inspection et de contrôle relevant du haut commandement des FAR, précise la même source.

Quant au colonel major Belkaid, il a été nommé, selon Al Akhbar, à la tête de la Place d’armes de Smara alors que le colonel major Belamine a été désigné responsable de la zone de Smara.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.