A chaque fois que je parle de l’égalité de l’homme et de la femme, j’entends le marocain dire « chez nous la femme est honorée et respectée ».

Je me demande alors pourquoi est-ce systématiquement l’homme qui répond à la place de la femme. « La langue de la femme serait-elle voilée ou nikabée ? ».

Devant cette injustice à l’égard de la marocaine, j’invente des films comme « Rambo la femme », « 2012 Men’s End », « Planète No Men » et surtout mon préféré « J’aurais aimé être une femme».
Si j’étais une femme marocaine, voilà ce que je ferais :

1- Je ne me marierai jamais avec un marocain, quand bien même il s’appellerait Roméo.

2- Je ne lierai aucune relation avec un homme marocain, car il ne voit en moi que le « sexe ».

3- Je bâtirai un village exclusif aux femmes, où la femme vivrait véritablement « honorée, respectée ».

4- Je ferai subir au nouveau-né masculin une intervention chirurgicale, car il nait avec une dangereuse malformation mentale génétique « le syndrome hypermasculinémie ». En effet, dans la vie utérine du garçon marocain, au lieu que les neurones s’installent dans le crâne, ils migrent vers le pénis. Ainsi, il est nait avec un crâne vide et une transplantation cérébrale est dès lors nécessaire pour éradiquer le syndrome d’hypermasculinémie.

5- L’internement du marocain au centre hospitalier Guantanamo pour maladies mentales génétiques. Aucun malade ne sortirait de ce centre avant que Sigmund Freud lui-même atteste que son crâne est apte à subir la transplantation cérébrale.

Parmi les graves illusions infectieuses qui peuplent le crâne du marocain, nous trouvons :

• L’illusion que plus sa verge est grande de taille, plus il est puissant

• L’illusion qu’il est sexuellement plus puissant que la femme

• L’illusion d’être plus intelligent que la femme

6- Après la transplantation cérébrale, une rééducation mentale dans des centres spécialisés, tenu par des femmes, est indispensable pour les raisons suivantes :

• Comme le cerveau de l’homme s’est développé dans sa verge, et étant donné la petitesse de cette dernière, le cerveau masculin est resté petit et atrophié. Une fois le cerveau transféré dans le crâne, dans un volume spacieux, le cerveau risque de se développer anarchiquement. Une surveillance pointue et une rééducation cérébrale sont donc nécessaires.

• Reprogrammer le cerveau masculin en installant les logiciels d’éducation et ceux de l’égalité de l’homme et de la femme

7- Aucun homme marocain ne pourrait quitter le centre de rééducation avant de s’assurer que son cerveau est totalement sain de toute illusion purulente. Dans les cas résistants, il sera interné à vie au centre hospitalier Guantanamo pour maladies mentales masculines.

8- Après le succès du protocole thérapeutique, l’homme marocain devra faire un stage de 10 ans dans le village pour femmes afin de bien lui ancrer le concept de l’égalité de l’homme et de la femme.

Ainsi, il obtiendrait une attestation d’aptitude au mariage. Toutefois, cette attestation pour le mariage ne pourrait pas être délivrée à un homme de moins de 65 ans, car à cet âge son cerveau a à peine atteint la maturité cérébrale d’une femme de 20 ans.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

  1. Pour que le Marocain change de vision a l’egard des femmes, il faudra d’abord formater le cerveau de sa mere. Il faut que celle-ci cesse de donner plus de consideration a son fils qu’a sa fille. Qu’elle evite de lui ouvrir la porte de la maison pour qu’il meuble la rue du matin au soir, de 5 ans jusqu’a ce qu’il se marie. Qu’elle le traite comme son fils et pas comme le mari qu’elle airait voulu avoir a la maison.. Qu’elle lui apprenne a s’occuper lui aussi de certaines taches menageres et pas uniquement d’aller chercher le pain ou le lait. Qu’elle ne couvre pas ses betises mais qu’elle y mette fin. Qu’elle comprenne que c’est a son dadet de fils de choisir sa femme et non a elle de la lui rapporter. Qu’elle le laisse laver son linge et preparer ses repas surtout quand il decide de vivre loin d’elle… Bref, que sa mere fasse de lui un homme dote de raison et responsable de lui-meme au lieu d’en faire un ecervele arrogant incapable de vivre sans une bobonne a son service en echange de l’appellation « epouse ». C’est ca ce qu’il faut pour que la rue se peuple d’hommes moins phallocrates!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.