VOICI LES DERNIÈRES NOUVELLES DE CE MARDI, SELON LES MÉDIAS AU MAROC:

  • Croissance, le FMI optimiste mais…: Le climat des affaires et l’éducation, deux gros points noirs. Incertitudes sur la reprise de la demande extérieure .
  • Décompensation de l’énergie, 60% des opérateurs satisfaits : Pas d’impact négatif sur la compétitivité des entreprises. Les industriels réclament plus d’efforts pour les PME. Selon une enquête du Centre Marocain de Conjoncture .
  • Nouvelle découverte de gaz dans le Gharb : La société d’exploration pétrolière et gazière Gulfsands Petroleum vient de confirmer une nouvelle découverte de gaz à douar Ouled Belkheir dans le permis du Gharb .
  • Maroc Telecom, les voyants de nouveau au vert : Ahizoune fustige encore une fois la décision de partage des infrastructures décidée par l’ANRT. Le groupe prévoit d’investir 20% du CA dans les infrastructures en 2015 .
  • Holcim Maroc, vedette de la région : En dépit du recul de la consommation locale en ciment, Holcim Maroc se porte bien, tirant même à la hausse les performances du groupe Suisse dans la région Afrique et Moyen orient, région  chapeautée depuis le début de l’année par le PDG de Holcim Maroc .
  • BAM injecte 25 MMDH : Dans le cadre de sa mission de refinanceur des banques, la Banque centrale a servi, au cours de l’appel d’offres du 18 février, 25 MMDH au titre des avances à 7 jours .
  • Profit warning chez SMI et Managem : La filiale et sa société mère ont publié un profit warning. SMI et Managem afficheront à fin 2014 des résultats nets en repli. En effet, la société argentière a subi de plein fouet la politique monétaire de la FED qui a induit un repli des prix des minéraux .
  • SNEP, suspension reconduite : En attente de nouveaux rebondissements dans l’affaire juridique opposant Ynna Holding à Fives FCB, l’action SNEP s’est vue suspendue de la cotation une seconde fois (consécutive), et ce, depuis le vendredi 20 février .
  • Le brut ouvre en baisse à New York : Les prix du pétrole ont ouvert en nette baisse lundi à new York, sous les 50 dollars le baril, déprimé par les signes de surabondance de l’offre. En début d’après-midi, le cours du baril de « light sweet crude » (WTI) pour livraison en avril, dont c’est le premier jour comme contrat de référence, perdait 1.69 dollar à 49.12 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) .
  • Céréales, les prix agricoles divergent : Les prix des céréales ont évolué suivant les perspectives de demande. Ainsi, les prix du soja ont monté la semaine écoulée à Chicago, profitant de signes persistants sur le bon niveau de la demande, au contraire de ceux du blé, affectés par des nouvelles décevantes d’Egypte .

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.