Au Maroc, le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a procédé, mercredi, au démantèlement, d’une « dangereuse » cellule terroriste composée de 4 extrémistes partisans de « Daech » et s’activant dans la ville de Fès, annonce le ministère de l’Intérieur.

Les premières investigations, selon l’Intérieur, ont révélé que les mis en cause, imprégnés de la pensée de Daech, projetaient, sous l’influence des publications propagandistes de cette organisation terroriste, de mener des attaques à Fès attentant à la sûreté des personnes et des biens.

Les perquisitions effectuées se sont soldées par la saisie d’armes blanches dont des haches et des couteaux de différents calibres, d’une combinaison militaire, de manuscrits incitant au jihad et faisant l’apologie de Daech, ainsi que d’équipements électroniques, précise-t-on de même source.

Les suspects seront déférés devant la justice aussitôt terminée l’enquête qui se poursuit sous la supervision du parquet, conclut le communiqué.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.