Rien ne va plus entre Madrid et Barcelone. Le gouvernement espagnol a annoncé, ce jeudi, dans un communiqué publié à la suite de la réponse de Carles Puigdemont, qu’il entamerait la procédure de suspension de l’autonomie de la Catalogne prévue par l’article 155 de la Constitution.

Et pour passer de la parole aux actes, un Conseil extraordinaire des ministres se tiendra le 21 octobre 2017 à Madrid afin de statuer sur le lancement de la procédure de suspension de l’autonomie de la Catalogne.

« Le but est  de restaurer la légalité dans la région », a prévenu le gouvernement espagnol, et ce, dans une réponse directe à l’ultimatum des indépendantistes catalans.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.