À Rabat, c’est dans la discrétion totale que le nouvel émissaire de l’ONU pour le Sahara, Horst Koehler, a entamé depuis lundi sa nouvelle mission régionale. Cette mission Onusienne a pour but de relancer la médiation entre le Maroc et le Polisario afin de trouver une solution « acceptable » au  vieux conflit du Sahara. 

L’ex-président allemand a mené hier des entretiens, selon Jeune Afrique, notamment avec le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita.  Le contenu de ces entretiens n’a pas été révélé jusqu’à maintenant. Koehler doit poursuivre ses entretiens, ce mardi 17 octobre, avant de partir mercredi matin pour la région de Tindouf, selon la même source.

Sa tournée prévue jusqu’au 25 octobre doit ensuite le conduire à Alger puis Nouakchott, selon un responsable aux Nations-Unies à New York.

Pour rappel, Koehler a été nommé en août dernier par le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres pour cette mission très délicate et complexe.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.