MÉDIAS – Gouffre financier: le déficit de SOREAD dépasse 41 milliards de centimes et menace 2M de faillite

share on:

Il n’y a plus rien à cacher quand une chaîne de télévision publique devient un gouffre financier jour après jour. Et pour cause, le déficit de la société SOREAD a atteint 41,2 milliards de centimes menaçant de faillite la chaîne casablancaise 2M, a annoncé le ministre de la culture et de la communication, Mohamed Laarej.

Le ministre, qui répondait au parlement à une question écrite sur la situation financière de la deuxième chaîne de télévision, a précisé que les pertes de 2M se sont établis 412,52 millions de dirhams, soulignant qu’il a été procédé à une baisse du capital de la société au niveau minimum légal lequel est limité à 300.000 dirhams.

Il a relevé que le conseil d’administration de 2M a mobilisé 1,6 million de dirhams de la trésorerie de la chaîne pour compenser les pertes, soulignant que la situation financière de la SOREAD reste une source d’inquiétude depuis 2008.

Laarej a ajouté que le conseil d’administration de la chaine a décidé de maintenir la société malgré les pertes qui dépassent son capital tout en appelant à l’augmentation de celui-ci, soulignant que le ministère a demandé d’accroitre la subvention annuelle consacrée à 2M depuis 2015 et qu’il a augmenté le montant de cette subvention de 20 millions de dirhams en 2017.

Il a également fait savoir que le capital de la société est devenu négatif de manière structurelle ce qui impacte négativement sa trésorerie, rappelant que la SOREAD a fait baisser son capital en 2012 de 302,4 millions de dirhams à 20,2 millions de dirhams, soit -282 millions de dirhams.

Par conséquence, la société a recouru à une augmentation du capital en transférant le compte courant des actionnaires, qui est de 245,2 millions de dirhams, et en injectant une contribution de 93,4 millions de dirhams, a précisé le ministre soulignant que cette opération s’est fait passer son capital de 20,2 millions de dirhams à 358,7 millions de dirhams.

Dans son dernier rapport, la cour des comptes avait tiré la sonnette d’alarme concernant la situation financière de la chaîne, rappelant que l’Etat n’avait signé qu’un seul contrat-programme avec la chaîne couvrant la période 2010-2012 avec un engagement de l’Etat de 170 millions de dirhams.

La cour des comptes a également relevé que certains engagements de la SOREAD n’ont pas été tenus, notamment, en ce qui concerne les investissements.

Article19.ma

share on:

Leave a Response