Actualité – Pénurie d’eau potable continue à provoquer la colère et la révolte des douars de Sidi Yahia Al Gharb, non loin de Rabat

share on:

A quelque 70 km de la capitale Rabat, les habitants de nombreux douars de la commune d’Amer à Sidi Yahia Al Gharb ne disposent pas d’eau depuis plus d’une semaine alors que l’eau potable dans des douars voisins est mélangée à de l’eau saumâtre.

Selon Hespress, les douars d’Ouled Belaid, d’Ouled Sidi Laïdi, d’Ouled Rahou, d’Ouled Taleb ben Ali, et Al Farji souffrent des coupures répétées de l’eau potable alors qu’aux douars Ouled Arfa, Labhala, Lakramza, El Hafari 1 et 2 l’eau est mélangée à l’eau salée.

Hamid Aziz de la section locale du Centre marocain des droits de l’homme a indiqué à Hespress que les habitants de ces douars se contentent des eaux des puits et de l’Oued voisin, soulignant qu’ils demandent une intervention urgente des autorités pour mettre fin aux coupures répétées.

D’autre part, le Centre marocain des droits de l’homme a révélé que les réserves d’eau pourraient contenir des oiseaux morts, des insectes et des grenouilles, dénonçant l’absence de traitement de ces eaux ainsi que la marginalisation des habitants de ces localités.

Récemment, la secrétaire d’Etat chargée de l’eau, Charafat Afilal, a déclaré à Hespress que cette année le déficit en ressource hydrique a atteint 40 à 60 pc par rapport à l’année précédente.

Article19.ma

share on:

Leave a Response