Le chanteur Marocain, Saad Lamjarred, ne porte plus de bracelet électronique lequel dispositif faisait partie des contraintes du contrôle judiciaire dont il faisait l’objet depuis le mois d’avril 2017.

Selon les sources de site français « mediapart », les accusations de viol aggravé et de violences volontaires aggravées seraient tombées à l’eau. Sa mise en liberté totale « ne fait désormais plus aucun doute », dit-on, en ajoutant que ce n’est plus maintenant qu’une question de formalités administratives.

Saad Lamjarred sera bientôt de retour au bercail, Incha’Allah !!

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.