Insolite. La Gendarmerie royale de la région de Casablanca a été obligée de mobiliser une quarantaine de ses éléments afin d’intercepter un grand trafiquant de drogue, très connu dans la région de la Chaouia et qui faisait l’objet de 580 mandats d’arrêt.

Outre le trafic de drogue, le mis en cause — dont l’identité n’a pas encore été divulguée — était aussi recherché suite à « trois tentatives de meurtre » à l’aide d’armes à feu à l’encontre d’éléments de la Gendarmerie royale à Had Soualem.

Selon le journal Assabah, le gros bonnet en question — considéré comme un des disciples du baron de la drogue Ben Massoud arrêté en 1999 et condamné à mort — sera déféré en début de semaine devant le parquet général de Casablanca.

Par la suite, il sera transféré à Settat pour « son implication dans des crimes commis dans le territoire » relevant de la compétence de la Cour d’appel de la capitale de la Chaouia  après son interrogatoire en présence des éléments de 56 brigades de la gendarmerie de différentes régions du Maroc où il était recherché pour ses activités criminelles.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.