Le Maroc a mis en garde contre le retour des djihadistes d’Irak et de Syrie à leurs pays d’origine en Afrique du Nord, relevant qu’il s’agit d’une véritable menace à la stabilité et à la sécurité dans la région.

Intervenant lors de la réunion quadripartite sur la coopération en matière de lutte contre le terrorisme, tenue mercredi à Malines en Belgique, le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat, Hassan Daki, a souligné « la nécessité de renforcer le contrôle sur internet, notamment, les réseaux sociaux qui constituent une plateforme pour les extrémistes. »

Selon le quotidien Assabah, Daki ainsi que les représentants des parquets de la France, d’Espagne et de Belgique ont mis l’accent sur le danger que représentent les djihadistes sur le net lesquels recourent à des messages codés pour coordonner leurs activités, messages que les services sécuritaires éprouvent beaucoup de difficultés à décoder.

Les intervenants ont également souligné la nécessité de renforcer la présence sur le web en vue de faire face aux opérations de recrutements et d’encadrement que mène Daesh pour perpétrer des attaques terroristes dans les pays de l’Europe de l’Ouest.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.