Politique – Le candidat Nizar Barak vu par Dr Tazi

share on:

Instaurer un nouveau mode de management politique basé sur les valeurs éthiques, la confiance et l’engagement sont les principaux leviers que M. Nizar Baraka compte entreprendre pour revaloriser l’image du parti de l’Istiqlal et mieux interagir avec les défis d’un Maroc en plein changement.

Au moment où M. Nizar Baraka a entamé ses premiers pas pour se porter candidat au poste du Secrétaire Général du parti de l’Istiqlal. Plusieurs observateurs de la vie politique au Maroc et une large majorité silencieuse parmi les militants et militantes au sein du parti de l’Istiqlal espéraient victoire. Mais, cette fois, pour ce « candidat hors pair » connu et reconnue par son nationalismeirréprochable, son parcours professionnel sans faille, son pragmatisme qui impressionne dans la gouvernance publique et son sens éthique dans l’action et la parole, il n’est pas question de se réjouir que des bonnes intentions affichées des uns et des autres. Au contraire, pour bien structurer sa démarche dans ses dimensions stratégiques, opérationnelles et interactionnelles, il lui a fallu établir d’abord un bon diagnostic de la santé collective du parti. Et pour ce faire, M. Nizar Baraka, Istiqlalien de souche, membre du conseil national du parti depuis 1998, membre du comité central en 1998, puis membre du comité exécutif entre 2003 et 2012, deux fois ministres et actuellement président du conseil économique, social et environnemental (CESE), s’est montré à la fois bien veillant, pondéré, agile et sincère, mais surtout ouvert d’esprit à réconcilier par le sens et l’action les différentes sensibilités antagonistes au sein de son parti.

Pour plusieurs, M. Nizar Baraka impressionne dans sa compagne pour succéder au poste de secrétaire général, d’ailleurs, qu’il entreprennedans sa démarche une enquête d’impact ou une étude de perception pour mieux éclairer les attentes des militants et militantes, démontre qu’une nouvelle ère émerge dans les attitudes d’engagement et le style de prises de décision politique au sein de l’Istiqlal.

Pour cela, M. Nizar Baraka a su à l’avance comment et pourquoi et dans quelle ville ou province va-t-il organiser ses tournées qui ont sillonné le Maroc. Pour lui, il est désormais persuadé que drainer la foule dans les circonstances actuelles ne crée pas le sentiment de confiance au contraire, elle la fragilise et ne fait que détourner l’attention des militants et militantes de se poser les bonnes questions sur l’état fragilisé et l’image bafouée de leur parti et sans aucun doute, cette stratégie de communication ciblée d’aller rencontrer directement les sympathisants et interagir avec les percpetions qu’ils se font a permis à Nizar Baraka de construiteune nouvelle feuille de route et un projet fédérateur et conciliateur.

Comme disait, Voltaire : « Quand on juge, il faut être instruit; quand on critique, il faut être scrupuleusement exact ».

Sur cette affirmation mental « jugement » et sur cette discipline « critiquer », M. Nizar Barak dispose suffisamment d’intégrité intellectuelle, éthique et scientifique pour devancer son concurrent, clarifier ses vraies motivations, dresser le bilan inter-étapes, rappeler les valeurs et la ligne idéologique de son parti, expliquer les nouvelle attentes et l’envergure de la prochaine étape pour l’avenir du parti, mais surtout du Maroc.

  • N’est-il pas d’ailleurs la volonté de toute une génération de jeunes militants et militantes, de citoyens et citoyennes qui a tant d’espoird’avoir un leader politique avec tant de légitimé et de conviction, un chef de parti qui inspire confiance et qui défont d’abord les intérêts suprêmes de la nation et non le contraire ?
  • Le parti de l’Istiqlal enfoncé dans la crise de sens depuis plus de 5 ans, sera-t-il cette fois-ci au rendez-vous pour sortir de ce marasme inquiétant ?
  • Ne faut-il pas s’opposer à toute politique politicienne et soutenir un nouveau style demanagement politique participatif et transparent et qui défende des idées justes, bonnes, réalisables et concrètes ?

Sur ce registre, rien n’est gagné d’avance car ceux qui appréhendent continuer encore à manager le parti de l’Istiqlal d’une manière autocratique, ils considèrent la montée en puissance d’une nouvelle génération de compétences est une menace à multiple variables.Mais de toute évidence, le futur Secrétaire Général du parti de l’Istiqlal, pour la plus part des membres du conseil national, il est sur la bonne voie et reflète un nouveau style du leadership politique si attendu. Qu’il soit le petit fils du feu Allal El Fassi et qu’il se montre créatif et innovant, crée de toute évidence autour de lui de l’affluence de tout bord, mais aussi de la jalousie gratuite.

Malgré les incidents de parcours et sans précèdent qu’a connu les travaux du 17 ème congrès du parti de l’Istiqlal. Le secrétaire général attendu continue à porter la conduite de changement avec sagesse et semble traduire dans ses actes, les bonnes règles et comportements dans l’intérêt de la survie et la sauvegarde de la réputation de son parti. En cela, selon plusieurs militants et militantes, il appartient à Nizar Baraka de ne pas céder à la détente et il est de son devoir d’aller jusqu’au bout, de continuer à se distinguer dans sa façon d’agir conformément au référentielet aux valeurs éthiques de son parti.

À cet effet, conscient que la grandeur d’un leader c’est avant tout d’unir les Hommes autour des valeurs et des idées innovantes et afin de joindre le sens à l’action, M. Nizar Baraka dans sa nouvelle vision, accorde tout un chapitre à la gouvernance efficiente, dynamique et les bonnes pratiques dans la gestion publique. Cela impose larevalorisation des compétences istiqlaliennes capables d’asseoir à terme un nouveau style de management politique basé sur lacontractualisation avec des indicateurs de résultats déclinés du niveau central au niveau local et provincial.

Pour être crédible dans son action politique, Nizar Baraka manifeste sa volonté et son ambition à mettre en place une stratégie intégrée et participative visant à mobiliser les militants de son parti pour présenter des services concrets et durables aux citoyens et citoyennes.

Ce chantier de son point de vue, est une sorte d’appel à l’ordre par rapport au sens, au contenu et aux finalités des actions pilotées par lesinstances de gouvernance du parti, il réaffirme à cet effet, que la principale vocation des militants de son parti est d’abord servir dans le devoir accompli les intérêts suprêmes du pays et du citoyen.Incarner une telle culture citoyenne impose véritablement de rendre tout le sens à la composante éducative, enseignante et universitaire à travers le scoutisme, les colonies de vacances, l’éducation scolaire, non-formelle et la lutte contre l’analphabétisme ainsi qu’à travers les acteurs culturels, artistiques et sportifs et l’encadrement des étudiants……

La façon avec laquelle s’y prend M. Nizar Baraka, comme étant pressenti fortement au poste de nouveau secrétaire général du parti de l’Istiqlal, incarne son bon sens, son exemplarité et son sens de coresponsabilité et témoigne en premier lieu, savolonté et son envie de faire adhérer toutes les bonnes volontés pour qu’elles soient acteurs de changement.

D’ailleurs, parce qu’il connait parfaitement les rouages du partis, ses conflits d’intérêt et la cartographie des risques de positionnement, il aenvisagé une stratégie fédératrice et cohérente avec son style, mais surtout en harmonie avec lesfondements historiques de son parti et les principes de bonne gouvernance auxquels il est attaché et tiens beaucoup dans sa façon de penser et d’agir.

M. Nizar Baraka a pris son vol pour bien illustrédans son approche, que la confiance ne se déclare pas et ne se joue pas sur une conception substantialiste du clivage. Au contraire, il a bien montré dans sa compagne que d’abord l’Istiqlal ne sera fort que par ses Hommes et ses idéologiesrenouvelées.

En ce sens, M. Nizar Baraka marque son épreinte comme étant un secrétaire Général si attendu pour repositionner à nouveau son parti dans la scène politique nationale.

Par
Abdelali TAZI
Docteur en sciences de management

Article19.ma

share on:

Leave a Response