La police judiciaire de Salé a déféré devant le   parquet les membres d’un réseau constitué de 5 personnes, dont 2 militaires, après avoir été pris en flagrant délit d’aménager une maison pour en faire un lieu de prostitution.

La descente a eu lieu dimanche dernier au quartier populaire Al Inbiaat à Salé. Les inculpés sont en outre poursuivis pour plusieurs chefs d’accusation, a rapporté le journal Assabah.

Les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) en coordination avec leurs collègues de Salé ont en fait arrêté au début un militaire en possession de 10 cachets de type « ecstasy » destinés à la vente avant de perquisitionner la maison qu’il louait, avant de découvrir « un autre militaire » en compagnie d’une « fille mineure » et deux autres personnes.

L’enquête préliminaire a révélé que la maison en question était aménagée pour « la débauche » et servait de lieu de stockage de la drogue, selon la police.

Les cinq mis en cause ont été déférés devant le parquet pour « aménagement d’un lieu pour la prostitution », « détournement d’une mineure », « prostitution », « incitation à la débauche » et « possession de psychotropes », a ajouté la même source indiquant que la parquet général a ordonné l’incarcération des prévenus et la convocation des parents de la fille mineure.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.