Un festival mondial de la paix célébrant la 3ème cérémonie annuelle du Sommet pour la Paix: Alliance Mondiale des Religions (WARP) a eu lieu le 18 septembre à Séoul. En plus du lieu principal du complexe sportif Hwaseong dans la province de Gyeonggi, en Corée du Sud, 200 000 personnes de 30 pays, dont les États-Unis, l’Afrique du Sud, le Royaume-Uni, la Chine et les Philippines, ont participé au sommet par la diffusion en direct.

Lors du deuxième jour du sommet, Culture céleste, Paix mondiale et Restauration de la Lumière (HWPL), une ONG mondiale sous l’ECOSOC de l’ONU, a montré un défilé coloré et des spectacles pour sensibiliser à la consolidation de la paix. Malgré les tensions accrues causées par une série de tests nucléaires de la Corée du Nord, le sommet a cherché des moyens de mettre en œuvre la consolidation de la paix sur la base de la Déclaration pour la paix et la cessation des guerres (DPCW) préconisant la résolution des conflits et le développement de la paix en tant que culture. Le spectacle de cartes préparé par les bénévoles du sommet a fait appel aux participants avec des images concernant un monde pacifique grâce à la coopération mondiale.

M. Man Hee Lee, président d’HWPL, a exhorté à la participation active à la mise en œuvre de la DPCW en disant: « Ce cadeau précieux et indispensable a été accordé à la race humaine comme un héritage du ciel. Qui doit protéger notre monde? C’est nous, la famille du village planétaire. Ni la richesse ni le pouvoir ne peuvent être transmis comme un héritage si nous ne parvenons pas à arrêter les guerres. L’humanité et notre Terre partageront un destin fatal. »

Mme Nam Hee Kim, présidente du Groupe International des Femmes pour la Paix (IWPG), a déclaré: « Nous connaissons déjà la solution, la réponse pour parvenir à la paix, mais si nous n’agissons pas sur cela, qu’arrivera-t-il au destin de ce monde? Les choix que nous faisons peuvent changer le monde. Nous devons nous unir et montrer au monde l’influence forte que la paix peut apporter. »

Dans son message de félicitations, S.E. Dr Moncef Marzouki, ancien président de la Tunisie, a déclaré: «Aujourd’hui, nous sommes plus proches l’un de l’autre que les personnes qui partagent avec nous la même nationalité mais pas les mêmes valeurs, la première étant la protection et la promotion de la paix dans le monde. Dans ces conditions de paix fragile et de guerres terribles, l’effort permanent pour la paix doit être continu et mobiliser toute la bonne volonté dans le monde.»

S.E. Adrien Houngbedji, président de l’Assemblée nationale du Bénin, a mentionné la valeur et le développement futur de la DPCW, expliquant qu’«elle (la DPCW) est un effort louable qui doit être salué. Cependant, les différents principes de cette déclaration doivent encore être mis en œuvre par un plan d’action afin que nos pays ainsi que la communauté internationale puissent rechercher la possibilité de mettre en œuvre ces mesures dans leurs lois et traités nationaux, leurs accords et leurs conventions internationales « .

Plaques recognizing dedication to peacebuilding were given to the HWPL’s International Law Peace Committee for the members’ contribution to drafting the DPCW. At the end of the event, the participants held each other’s hands and marched together, symbolizing a commitment of individuals transcending borders, races, and religions to work for peace.

Ce jour-là, HWPL a décerné une plaque d’honneur au Comité de droit international pour la paix d’HWPL pour avoir rédigé la ‘Déclaration pour la paix et la cessation des guerres’. A la fin de l’événement, les participants venant du monde entier se sont tenu la main et ont marché ensemble, symbolisant l’engagement des individus qui transcendent les frontières, les races et les religions à travailler pour la paix.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.