La justice italienne a condamné récemment Mehdi Hamel, un ressortissant marocain arrêté à Lotzi en janvier 2016, à 4 ans et demi de prison ferme pour appartenance à Daesh.

Selon la police italienne, Hamel, 26 ans, s’apprêtait à rejoindre les zones de combats en Syrie et en Irak pour combattre aux côtés des djihadistes de Daesh.

Le parquet de Catanzaro en Italie a par ailleurs ouvert une enquête au sujet de ses entraînements dans le but de mener des attaques terroristes, un crime que punit la nouvelle loi italienne de lutte contre le terrorisme, entrée en vigueur en avril 2016.

La police italienne a révélé que le mis en cause, établi légalement en Italie depuis 10 ans, avait rejoint la Turquie au cours de l’été 2015 pour passer en Syrie mais que les autorités turques l’avaient expulsé et informé leurs homologues italiens du danger qu’il représente pour la sécurité en Italie.

Suite à cette information, les services sécuritaires italiens ont mis sous surveillance le marocain, qui était un marchand ambulant, en contrôlant ses emails, ses activités sur internet et ses appels téléphoniques avant de découvrir qu’il était en contact constant avec Ayoub Alkhazani, arrêté à Amsterdam aux Pays Bas pour avoir commis un acte terroriste en aout 2015 dans le train Paris-Amsterdam.

De même, la police italienne a indiqué que Hamel cherchait depuis l’été dernier à entrer en contact avec des personnes en Belgique et en Turquie.

Article19.ma

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.