C’est officiel. Le bureau de la Chambre des députés a donné le feu vert pour sanctionner les parlementaires absentéistes en effectuant des prélèvements sur leurs indemnités, des prélèvements qui pourront atteindre 1300 dirhams par jour d’absence.

Selon le journal Almassae, le bureau de la 1ère Chambre se dirige vers l’application stricte des mesures prévues dans le règlement intérieur dont l’article 69 qui prévoit des prélèvements sur les indemnités des absentéistes selon le nombre des jours d’absence sans aucune excuse valable.

Les groupes parlementaires ont apparemment « salué cette décision », selon le journal, à cause des problèmes que pose l’absentéisme des députés, notamment, lors des séances consacrées à l’adoption de textes législatifs et la séance mensuelle réservée au chef du gouvernement.

Cette décision intervient alors que l’institution parlementaire met à la disposition des parlementaires de nombreuses facilités pour assurer leur assiduité dont des accords avec des hôtels à Rabat, des bons de carburants et d’autoroutes en plus de la gratuité des trains.

Le groupe du Parti justice et développement (PJD) a soutenu cette décision, estimant qu’elle est « conforme à ses convictions » et à sa conception de l’action parlementaire.

Le groupe a également indiqué que « seulement 2 membres sur les 125 » que compte le groupe PJDiste sont concernés par cette mesure, assurant qu’il continuera d’inciter ses membres à accomplir leur mission parlementaire avec loyauté et honnêteté.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.