Au Maroc, quatre régions ont participé par 41,2% aux dépenses de consommation finale des ménages (DCFM) au titre de l’année 2015, selon les chiffres du Haut-commissariat au plan (HCP).

Il s’agit des régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (11,7%), Fès-Meknès (11,3%), Marrakech-Safi (11,1%) et Souss-Massa (7,1%), a précisé le HCP dans une note d’information relative aux comptes régionaux de 2015.

Les régions de Casablanca-Settat et de Rabat-Salé-Kénitra ont, quant à elles, participé par 40,2% aux DCFM, avec 25,7% et 14,5% respectivement, a fait savoir le HCP, ajoutant que les autres régions ont des contributions comprises entre 0,7% pour Dakhla-Oued-Ed Dahab et 6,8% pour l’Oriental.

Globalement, les disparités des dépenses de consommation se sont accentuées, a souligné la même source, notant que l’écart absolu moyen entre la DCFM des différentes régions et la DCFM régionale moyenne a atteint 30,6 milliards de dirhams (MMDH) en 2015 au lieu de 29,8 MMDH en 2014.

+ Nette évolution du Produit Intérieur Brut +

Rapportées à la population nationale, les DCFM ont affiché des niveaux supérieurs à la moyenne nationale (16494 DH en 2015) dans six régions, a fait remarquer le HCP, indiquant qu’il s’agit des régions de Dakhla-Oued ed Dahab (25469 DH), Casablanca-Settat (20838 DH), Rabat-Salé-Kénitra (17660 DH) et l’Oriental (16514 DH). Dans les autres régions, ces dépenses de consommation par habitant passent d’un minimum de 11163 DH (Drâa-Tafilalet) à 15489 DH (Guelmim-Oued Noun), a-t-il ajouté.

Dans ces conditions, la dispersion des DCFM par tête a enregistré une augmentation. L’écart absolu moyen est ainsi passé de 2530 DH en 2014 à 2905 DH en 2015. Par ailleurs, le PIB par habitant s’élève, au niveau national, à 28953 DH en 2015, a relevé le HCP, notant que cinq régions présentent un PIB par habitant supérieur à la moyenne nationale.

Il s’agit des régions de Dakhla-Oued-Ed Dahab (74254 DH), Casablanca-Settat (45846DH), Laayoune-Saguia al Hamra (40154 DH), Rabat-Salé-Kénitra (34271 DH) et Guelmim-Oued Noun (30102 DH), a-t-il précisé, ajoutant que dans les autres régions, le PIB par habitant s’est situé entre 15494 DH, enregistré au niveau de Drâa-Tafilalet et 27669 DH dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Quant à la dispersion du PIB par habitant, elle est en augmentation, a souligné la même source, notant que l’écart absolu moyen est passé de 9582 DH en 2014 à 11019 DH en 2015.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.