La participation d’une chanteuse israélienne au festival de jazz de Tanger « TanJazz » a provoqué une polémique parmi les marocains qui craignaient que sa présence soit considérée comme « une normalisation » des relations avec Israël.

Selon le site en anglais de la chaine saoudienne Al Arabiya, le Festival qui s’ouvre cette semaine, a suscité des réactions de colère de la part d’un grand nombre d’internautes au Maroc qui ont appelé à l’annulation du concert de Noam Vazana au festival de Tanger.

La direction du festival a précisé que Vazana participera à un concert commun avec la chanteuse arabe Tema vendredi prochain, dans le cadre d’un programme de rapprochement arabo-palestinien.

Des internautes ont jdénoncé ce concert, dont l’activiste des droits de l’homme Sion Assidon, qui a exprimé son point de vue dans un blog affirmant : « Noam Vazana, qui doit participer au festival de jazz, fait l’éloge de son service militaire dans l’armée de l’air israélienne » et avait déclaré qu’elle utilise la musique pour promouvoir une image positive d’Israël.

« Comment pouvons-nous organiser un concert pour cette chanteuse à Tanger, qui est une ville de multiculturalisme et de coexistence pacifique, alors qu’elle représente une culture de racisme à l’encontre des palestiniens », s’est interrogé Assidon, ajoutant que Vazana était un soldat de réserve dans l’armée de l’air et a voulu servir son pays après que « l’armée israélienne ait commis des crimes de guerre contre l’humanité dans le territoire palestinien de Gaza et à Qana au Liban et ailleurs ? ».

De même, l’activiste Iman Benaala a appelé l’ensemble de la société civile, les étudiants et les instances politiques de la ville de Tanger à agir ensemble afin d’annuler ce concert et de stopper ce qu’elle a décrit comme une normalisation culturelle avec l’entité sioniste.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.