People – Polémique au Maroc sur la participation de la chanteuse israélienne Noam Vazana au Festival TanJazz (Vidéo) 

share on:

La participation d’une chanteuse israélienne au festival de jazz de Tanger « TanJazz » a provoqué une polémique parmi les marocains qui craignaient que sa présence soit considérée comme « une normalisation » des relations avec Israël.

Selon le site en anglais de la chaine saoudienne Al Arabiya, le Festival qui s’ouvre cette semaine, a suscité des réactions de colère de la part d’un grand nombre d’internautes au Maroc qui ont appelé à l’annulation du concert de Noam Vazana au festival de Tanger.

La direction du festival a précisé que Vazana participera à un concert commun avec la chanteuse arabe Tema vendredi prochain, dans le cadre d’un programme de rapprochement arabo-palestinien.

Des internautes ont jdénoncé ce concert, dont l’activiste des droits de l’homme Sion Assidon, qui a exprimé son point de vue dans un blog affirmant : « Noam Vazana, qui doit participer au festival de jazz, fait l’éloge de son service militaire dans l’armée de l’air israélienne » et avait déclaré qu’elle utilise la musique pour promouvoir une image positive d’Israël.

« Comment pouvons-nous organiser un concert pour cette chanteuse à Tanger, qui est une ville de multiculturalisme et de coexistence pacifique, alors qu’elle représente une culture de racisme à l’encontre des palestiniens », s’est interrogé Assidon, ajoutant que Vazana était un soldat de réserve dans l’armée de l’air et a voulu servir son pays après que « l’armée israélienne ait commis des crimes de guerre contre l’humanité dans le territoire palestinien de Gaza et à Qana au Liban et ailleurs ? ».

De même, l’activiste Iman Benaala a appelé l’ensemble de la société civile, les étudiants et les instances politiques de la ville de Tanger à agir ensemble afin d’annuler ce concert et de stopper ce qu’elle a décrit comme une normalisation culturelle avec l’entité sioniste.

Article19.ma

share on:

Leave a Response