Un Marocain, s’est évadé mercredi 6 septembre du Centre d’insertion sociale de Salamanque (nord-ouest de l’Espagne) alors qu’il était sur le point d’être libéré. Pourquoi a-t-il pris alors pris la poudre d’escampette au lieu d’attendre patiemment le jour de la libération ?

Selon le site « zamora24horas », l’homme s’est en effet enfui car il venait d’apprendre qu’il était sous le coup d’un ordre d’expulsion vers son pays natal, le Maroc.

Il s’agit d’un lieu dépendant du centre Pénitencier de Topas pour les prisonniers sur le point d’obtenir leur liberté. Dans le cas du ressortissant marocain, il devait être renvoyé dans son pays (la Maroc) car il n’avait pas d’autorisation de séjour en Espagne.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.