La Justice a eu la main lourde. La chambre criminelle près la cour d’appel d’Al Hoceima a condamné, mardi, un des activistes de Hirak Rif, Jamal Oulad Abdenbi, à 20 ans de prison ferme.

C’est la plus lourde peine prononcée par la justice à l’encontre d’un activiste depuis le début du Hirak dans le Rif, a rapporté Alyaoum 24.

Le mis en cause a été reconnu coupable d’avoir incendié un immeuble habité et des véhicules dans lesquels se trouvaient des personnes, des crimes sanctionnés par l’article 580 du code pénal, en plus d’autres délits dont blocage de la voie publique, violence à l’encontre des éléments de la force publique ayant provoqué des blessures, saccage d’équipements publics, désobéissance et possession d’armes de nature à porter atteinte à la sécurité publique.

La même source a également rapporté que la défense de Jamal Oulad Abdenbi, 18 ans, entend faire appel de ce jugement au cours des prochains jours.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.