Le Ministre de l’Emploi, Mohamed Yatim, qui est membre du secrétariat général du Parti justice et développement (PJD) a rendu hommage au fondateur de la Jeunesse Islamiste, Abdelkrim Moutii, alors que les barbus du PJD avaient affirmé publiquement et maintes reprises avoir pris « leur distance » avec ce mouvement, depuis l’assassinat du leader USFPiste Omar Benjelloun en 1975 à Casablanca et l’implication de certains ses membres sous la direction du Cheikh dans cet assassinat politique.

Yatim a rendu hommage à Motii à l’occasion des funérailles de cheikh Mohamed Zahlane, jeudi à Casablanca, a rapporté Alyaoum 24.

« Il n’est pas possible d’être présent aux funérailles de cheikh Zahlane sans se remémorer la lutte de l’homme, son action, notamment des hommes de sa génération auxquels nous devons beaucoup et auxquels nous sommes reconnaissants », a affirmé Yatim, ajoutant : « je ne peux que citer Abdelkrim Moutii, peut être que certains seront surpris par cette reconnaissance, quel que soit nos divergences avec lui et bien que nos chemins se soient séparés…ces divergences sont du passé et sont derrières nous ».

Pour Yatim, « il n’est pas possible d’oublier que l’homme (Motii) nous a ouvert sa maison, alors que nous étions jeunes, nous a entouré de sa générosité, nous qui somme de quartiers marginaux, contribué à l’enrichissement de notre conscience politique…quel que soient sa perspicacité ou son erreur et notre perspicacité ou erreur ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.